Rencontrer d'autres francophones

N'hésitez pas à poster des évennements sur le calendrier du site. Choisissez quelque chose propice à la discussion (restaurant plus qu'un ciné), facile d'accès. Vous pouvez également inviter un(e) ami(e) si vous craignez d'être tout seul, ou demander avant sur le forum "Sorties/Activités" si des gens sont intéressés.

A part ça, il existe le San Diego French Language Connection, présent sur Facebookcomme sur Meetup.

Recontrer des américains

Il existe de nombreuses manières de rencontrer des non-francophones:

  • Organisez un potluck dans votre quartier: nous vivons dans un monde où l'on discute avec quelqu'un vivant à l'autre bout du monde, mais on ne connait pas ses voisins. Inversez la tendance et invitez donc vos voisins! Note: un potluck est une bouffe où tout le monde apporte quelque chose. Principe très bien adapté dans ce cas.
  • Faites du volontariat. Il y en existe de tout type (soup kitchen, food bank, volontaire pour l'encadrement d'une course à but charitative, etc.). Cherchez "volunteering" sur Google. Note pour les mecs: les femmes forment la grande majorité des volontaires.
  • Il existe de nos jours de nombreux sites où le but est d'élargir son cercle social et de rencontrer des nouvelles têtes (note: ce ne sont pas des sites de drague). Quelques exemples de sites présent dans de nombreuses villes des Etats-Unis:
    • meetup.com: l'un des plus gros site de ce genre dans le pays. Le site est organisé en groupes d'activité appelés "meetup" (il y en a pour vraiment tous les goûts)
    • MEETin.org: site non-commercial où ce sont les membres qui remplissent le calendrier.
    • Jaycees (Junior Chamber of Commerce): site social/professionel dédié aux 18-40 ans.
Nouer des liens avec des américains

De nombreux européens ont trouvé difficile de nouer des liens avec des américains, trouvant ces derniers superficiels.

Petit exemple:

Un américain et un européen sont assis à côté l'un de l'autre dans un aéroport. Ayant tous deux du temps à tuer en attendant leurs avions respectifs, l'américain entame la discussion avec l'européen. La conversation va bon train, et l'américain commence très vite à "s'ouvrir" (il lui montre une photo de sa famille, etc). Agréablement surpris, l'européen fait de même. Puis l'avion de l'américain arrive. Ce dernier se lève, remercie l'européen et part sans même lui laisser sa carte. L'européen reste comme deux ronds de flan en se demandant ce qu'il s'était passé.

Morale de l'histoire: si les américains vont "s'ouvrir" plus facilement que les européens, ce n'est pas pour ca qu'ils vont vous donner leur numéro de téléphone. Mais il reste tout de même possible de se faire des amis américains. Si vous rencontrez la même personne plusieurs fois, n'hésitez pas à l'inviter si vous organisez une fête (chez vous ou à l'extérieur).
 


A propos de BaSD        L'équipe        FAQ        Autres villes        Avertissement